Habiter

Le Pôle « Hébergement – Logement » de Penthièvre Actions permet à des personnes rencontrant des difficultés liées au logement, de bénéficier d’une évaluation de leur situation, d’être orientées, hébergées, et accompagnées vers le logement durable.
L’objectif des dispositifs proposés est d’évaluer et de développer la capacité à habiter, de proposer un hébergement ou un logement adapté à la situation, de faciliter l’accès et le maintien dans les lieux et ainsi consolider le parcours résidentiel.

Les dispositifs d’accueil et d’hébergement

SERVICE INTEGRE D’ACCUEIL ET D’ORIENTATION (SIAO)

Relais du SIAO sur le territoire du Penthièvre, Penthièvre Actions réalise l’évaluation des besoins des familles et/ou personnes sans abri ou risquant de l’être, et effectue le lien et le suivi avec l’opérateur départemental du SIAO qu’est l’association ADALEA désignée par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale.
Prise de rendez-vous pour les entretiens au 02.96.31.34.77, secrétariat de Penthièvre Actions.

Abri de nuit

Hébergement d’urgence 5 places , à Lamballe, d’hommes en situation de fragilité/précarité, qui sollicitent le 115, notamment parce qu’ils sont sans domicile.
Dispositif en partenariat avec la D.D.C.S., la ville de Lamballe et sa Communauté de Communes.Accueil au local, tous les jours de 17h30 à 18h30

Logements d’urgence

Deux logements sociaux appartenant à Côtes d’Armor Habitat pour l’accueil de femmes ou groupes familiaux en situation d’urgence.
Les ménages peuvent être orientés directement vers Penthièvre Actions qui en assure la gestion.

Logements temporaires

Logements ponctuels pour des personnes ou familles confrontées à un besoin d’hébergement du fait de ruptures familiales, d’endettement, d’expulsion, d’indécence de logement ou autres difficultés rencontrées dans leur parcours résidentiel.
Conventionnement avec la Préfecture et la D.D.C.S.
Positionnement par la Commission Unique d’Attribution du SIAO

Logements sous-loués

Quatre logements en sous-location, pour des durées plus importantes dans des conditions proches de la location directe, pour des ménages en situation de précarité.
Conventionnement avec le Conseil Départemental.
Le positionnement se fait par Penthièvre Actions.

Intermédiation dans le cadre du Programme Social Thématique

Suivi de deux logements, pour faciliter l’accès de ménages à revenus modestes à un logement locatif privé rénové dans le cadre d’un « Programme Social Thématique ».
Conventionnement avec le Conseil Départemental
Les candidats sont proposés au propriétaire par Penthièvre Actions après vérification descritères d’attribution.

DALO/DAHO

Le Droit Au Logement Opposable, institué par la loi du 5 mars 2007, permet à ceux qui ne peuvent accéder à un logement décent et autonome par leurs propres moyens, d’effectuer un recours amiable devant la commission de médiation qui est chargée de se prononcer sur le caractère prioritaire des demandes de logement et d’hébergement. En cas d’avis favorable de la commission et en l’absence de proposition de relogement ou d’hébergement, un recours contentieux devant le Tribunal Administratif est possible depuis le 1er décembre 2008.
Penthièvre Actions est agréée par la DDCS pour accompagner les usagers dans cette démarche.

Les mesures d’accompagnement vers le logement durable

L’Accompagnement Vers et Dans le Logement (A.V.D.L.)

  • Durée : trois mois renouvelables
  • Financeur : l’Etat Gestion : la DDCS.
  • Principal prescripteur : le S.I.A.O.
  • Principaux bénéficiaires : les personnes hébergées en logements temporaires, d’urgence ou abri de nuit.

L’Accompagnement Social Renforcé dans le Logement (A.S.R.L.)

  • Durée : six mois renouvelables
  • Financeur : l’Etat Gestion : la DDCS.
  • Principal prescripteur : le S.I.A.O.
  • Principaux bénéficiaires : personnes orientées vers une place en CHRS pour lesquelles un bailleur propose une attribution ou un maintien dans un logement du parc social.

L’Accompagnement Social Lié au Logement (A.S.L.L.)

  • Durée : quatre à huit mois renouvelables
  • Financeur et gestion : le Conseil Départemental.
  • Principaux prescripteurs : les travailleurs sociaux qui constituent le dossier de demande de mesure avec l’usager.
  • Les bénéficiaires : des personnes en difficultés de logement, et non prises en charge par des dispositifs de l’Etat.

L’Accompagnement rattaché à une sous-location (médiation locative)

  • Durée : six mois renouvelable jusqu’à deux ans
  • Financeur : le Conseil Départemental.
  • Les principaux bénéficiaires : des hébergés en logement temporaire qui ont besoin de davantage de temps pour accéder au logement autonome.

L’Accompagnement rattaché au Programme Social Thématique (intermédiation)

  • Durée : temps de la location d’un logement spécifiquement conventionné suite à une réhabilitation par un propriétaire privé
  • Financeur : le Conseil Départemental.

La mesure veille à la « bonne occupation » des lieux et aux « relations clémentes » entre locataire et propriétaire.

  • Bénéficiaires : Usagers aux revenus modestes (critère de ressources)